Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Les Républicains Guingamp

Site de Philippe LE ROUX, ancien Delegue de la quatrieme circonscription des Cotes-d'Armor et Conseiller chargé des grands projets auprès de la Direction de l'UMP

78% des Français veulent un changement de Premier ministre

Publié le 27 Mars 2014 par Philippe LE ROUX - Délégué de Circonscription dans Le reniement - c'est maintenant !

Plus des trois quarts des Français souhaitent "qu'un nouveau Premier ministre soit nommé à l'issue des élections municipales", selon un sondage Harris Interactive pour LCP-Assemblée nationale publié jeudi.

78% des personnes interrogées déclarent souhaiter qu'à l'issue des élections municipales "un nouveau Premier ministre soit nommé" et 22% que "Jean-Marc Ayrault reste Premier ministre".

Parmi les personnalités susceptibles d'être nommées, 19% des sondés souhaitent voir Manuel Valls succéder à Jean-Marc Ayrault, 13% Martine Aubry, 10% Laurent Fabius, 4% Najat Vallaud-Belkacem, 3% Arnaud Montebourg, 2% Pierre Moscovici, 1% Michel Sapin.

A noter que 46% des personnes interrogées ne souhaitent "aucun de ceux-là".

Si Manuel Valls reste le favori des Français, Martine Aubry est en tête des choix des sondés socialistes (29%) et sympathisants du PS (26%) devant le ministre de l'Intérieur (16% et 20%).

Enquête réalisée en ligne du 25 au 27 mars, auprès d'un échantillon de 998 personnes représentatif de la population française âgée d'au moins 18 ans (selon la méthode des quotas).

commentaires

Temps partiel: 24h minimum par semaine est "économiquement une folie", juge Roubaud

Publié le 24 Mars 2014 par Philippe LE ROUX - Délégué de Circonscription dans Le reniement - c'est maintenant !

Le président de la Confédération générale des petites et moyennes entreprises (CGPME), Jean-François Roubaud, a estimé mardi que la réforme du travail à temps partiel était "une folie" économiquement, qui pourrait créer 600.000 à 700.000 chômeurs de plus.

Depuis le 1er janvier, la durée minimale du temps partiel est passée à 24 heures par semaine. Le gouvernement a néanmoins accordé dès le début de l'année un délai supplémentaire de six mois aux branches professionnelles pour négocier des dérogations sous réserve de contreparties.

"Je suis contre (cette réforme) parce que c'est irréaliste", a déclaré M. Roubaud sur Radio Classique, soulignant que 4 millions de personnes travaillaient actuellement à temps partiel, dont la moitié en-dessous de 24 heures par semaine.

"C'est économiquement une folie", qui pourrait créer "600.000 ou 700.000 chômeurs de plus à partir du 1er juillet", a-t-il avancé.

Selon une étude réalisée par l'organisation patronale, 36% des chefs d'entreprise interrogés "sur un panel suffisamment important disent +je ne pourrais pas continuer mes contrats à temps partiel de moins de 24 heures si jamais ça nous oblige à passer à 24 heures+", a-t-il indiqué.

M. Roubaud a précisé avoir demander à rencontrer "extrêmement rapidement" le ministre du Travail, Michel Sapin.

"Nous sommes devant des blocages dans la plupart des branches" alors qu'il "ne nous reste plus que trois mois pour trouver des solutions", a souligné M. Roubaud, selon le quel ce texte "n'est vraiment pas adapté à notre société française aujourd'hui".

Il a appelé le gouvernement à prendre "une mesure extrêmement importante de moratoire", une loi étant nécessaire pour revenir sur cette mesure.

M. Roubaud a admis la nécessité de régler le problème du temps partiel non choisi, "mais pas par des règles du jeu comme celle-ci".

commentaires

Municipales: second tour dans 6.455 communes

Publié le 24 Mars 2014 par Philippe LE ROUX - Délégué de Circonscription dans Point de Repère

Un second tour aura lieu dimanche prochain dans 6.455 communes pour les élections municipales, selon les chiffres communiqués mardi par le ministère de l'Intérieur.

Ce tour de scrutin concernera 1.777 communes de plus de 1.000 habitants et 4.678 de moins de 1.000 habitants.

Le vote, précise le ministère, a été acquis dès le premier tour dans 30.136 communes (22.063 communes de moins de 1.000 habitants, 8.073 d'au moins 1.000 habitants).

commentaires