Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Les Républicains Guingamp

Site de Philippe LE ROUX, ancien Delegue de la quatrieme circonscription des Cotes-d'Armor et Conseiller chargé des grands projets auprès de la Direction de l'UMP

Le chef du parti anti-libéral espagnol Podemos présente son programme à New York

Publié le 18 Février 2015 par Philippe LE ROUX - Délégué de Circonscription dans International

Le chef du jeune parti anti-libéral espagnol Podemos a entamé mardi à New York une visite de trois jours pour présenter sa formation, alliée des Grecs de Syriza, et son programme anti-austérité.

Pablo Iglesias, enseignant en sciences politiques de 36 ans, doit notamment prononcer une conférence mardi après-midi à l'université de la ville de New York, la CUNY, pour expliquer l'ascension de son parti, fondé il y a un an.

La conférence, intitulée "L'espoir change de camp: comprendre le changement politique en Espagne", sera animée par la journaliste américaine de gauche Amy Goodman, présentatrice de l'émission "Democracy Now!".

Il doit aussi avoir des entretiens avec des responsables des Nations unies.

Podemos dénonce la haute finance, l'austérité et la corruption dont est accusé l'"establishment", la "caste" dirigeante ayant laissé le peuple dans une situation "d'humiliation et d'appauvrissement".

 

Podemos arrive à la première ou la deuxième place, selon les sondages, à l'approche d'élections municipales et régionales en mai et de législatives prévues à la fin de l'année en Espagne.

commentaires

Article 49.3 : l'UMP dépose une motion de censure

Publié le 17 Février 2015 par Philippe LE ROUX - Délégué de Circonscription dans UMP

Les conditions dans lesquelles le Président de la République a réuni dans la précipitation la plus totale un conseil des ministres extraordinaire illustrent une nouvelle fois la très grande fébrilité et l’extrême fragilité de la majorité socialiste.

Les Français voient une nouvelle fois ce qu’il reste des appels à l’unité nationale de l’exécutif qui n’arrive pas à unir sa propre majorité.

A la demande de François Hollande, le Gouvernement de Manuel Valls va engager sa responsabilité pour tenter de faire passer en force, contre sa propre majorité parlementaire, le projet de loi dit Macron.

Le Gouvernement en est réduit à l’usage du 49-3 pour faire voter un texte vide de toute réforme économique réelle. Il démontre qu’il n’est pas en capacité de faire les changements structurels rendus nécessaires par la progression ininterrompue du chômage.

C’est donc un échec personnel pour le Premier ministre et un désaveu pour l’actuelle majorité présidentielle.

Durant les cinq années du quinquennat de Nicolas Sarkozy, jamais la procédure du 49-3 n’avait été retenue.

Face à la crise économique qui frappe notre pays, à la montée du chômage et aux attentes très fortes de sécurité et de protection contre la menace terroriste, les Français attendent du Gouvernement autre chose que ces divisions politiciennes internes à la gauche, prémices du prochain congrès du parti socialiste.

 

Scrutin après scrutin, les Français désavouent et sanctionnent la politique du Gouvernement socialiste. Le groupe UMP de l’Assemblée nationale a pris ses responsabilités en déposant une motion de censure.

commentaires

Le débat sur la motion de censure UMP devrait avoir lieu jeudi soir

Publié le 17 Février 2015 par Philippe LE ROUX - Délégué de Circonscription dans UMP

Le groupe UMP à l'Assemblée va déposer mardi en fin d'après-midi une motion de censure contre le gouvernement, à laquelle va s'associer l'UDI et qui devrait être débattue jeudi soir, a-t-on appris de sources proches de ces deux groupes.

Le dépôt de ce texte fait suite à l'engagement de la responsabilité du gouvernement sur le projet de loi Macron par Manuel Valls, au titre de l'article 49-3 de la Constitution.

Aux termes de cet article, le projet de loi "pour la croissance, l'activité et l'égalité des chances économiques" sera adopté si la motion de censure est rejetée. Si elle est acceptée, le gouvernement devra démissionner.

Cette dernière hypothèse est en fait exclue car pour être adoptée, une motion de censure devrait recueillir les voix de la majorité absolue des députés, qui sont actuellement 576 (un siège étant vacant). Or, l'Assemblée compte 341 élus de gauche, toutes tendances confondues (socialistes, Front de gauche, radicaux de gauche, écologistes, divers gauche).

Il n'est pas envisageable que des députés de gauche, même ceux opposés au projet de loi Macron, puissent ainsi voter une motion rédigée par l'UMP. Seuls seront en effet recensées les voix favorables à la motion, sans distinction entre les contre, les abstentions ou la non-participation au vote.

La motion de censure doit être déposée dans les 24 heures suivant l'engagement de responsabilité, et le vote sur la motion doit avoir lieu au plus tôt 48 heures après. Ainsi, le dépôt de la motion mardi en fin d'après-midi permettra de procéder au scrutin dès jeudi en fin de journée.

Des contacts ont déjà été pris à cet effet entre le chef de file des députés UMP, Christian Jacob, et le président de l'Assemblée, Claude Bartolone (PS).

 

La motion de censure doit être signée par un dixième au moins des membres de l'Assemblée, condition aisément remplie par le groupe UMP qui compte 198 membres et apparentés.

commentaires

Produits alimentaires: l'UMP supprime la DLUO / date limite d'utilisation optimale

Publié le 17 Février 2015 par Philippe LE ROUX - Délégué de Circonscription dans Point de Repère

Le Sénat a supprimé mardi la date limite d'utilisation optimale (DLUO) sur les produits alimentaires non périssables, différente de la date limite de consommation, afin de limiter le gaspillage alimentaire.

"La date limite d’utilisation optimale est souvent source de confusion pour le consommateur qui l’apparente à une date limite de consommation", a souligné Eveline Didier (CRC, Communiste, républicain et citoyen) qui a déposé un amendement en ce sens dans le cadre de l'examen de la loi sur la transition énergétique.

"D’une part, cela conduit à jeter des produits encore consommables, favorisant ainsi le gaspillage alimentaire. D’autre part, cette mention ne présente pas d’intérêt sanitaire", a-t-elle ajouté.

"D'accord sur le principe, la date limite d'utilisation optimale est en effet source de confusion", a reconnu le rapporteur Louis Nègre (UMP).

Les laboratoires l'ont prouvé, un yaourt peut être consommé trois semaines après sa date limite d'utilisation optimale. Il y a là une source de gaspillage et de prélèvement sur le pouvoir d'achat des ménages.

 

Le projet de loi, déjà adopté par l'Assemblée nationale, est examiné au Sénat jusqu'au 19 février. Il fera l'objet d'un vote solennel le 3 mars.

commentaires

Agir pour la #refondation

Publié le 13 Février 2015 par Philippe LE ROUX - Délégué de Circonscription dans UMP

banniere.jpg

Chère Amie, Cher Ami,

Au lendemain de son élection à la présidence de notre parti, Nicolas Sarkozy m’a chargée de conduire les travaux visant à proposer au Congrès l’adoption de nouveaux statuts pour notre famille politique. 

Ensemble, nous avons donc lancé le 13 janvier dernier, une Commission des statuts composée d’adhérents, de cadres et d’élus de notre parti, et dont les conclusions seront présentées à un Congrès au Printemps. 

Mais ce travail ne saurait être conduit sans consulter celles et ceux qui au quotidien font vivre notre mouvement et savent en apprécier la vitalité comme les éventuelles faiblesses de structure et d’organisation. 

C’est dans cet état d’esprit de transparence et d’ouverture que nous vous invitons à exprimer vos avis et partager vos suggestions au moyen du questionnaire en ligne ci-dessous ou en allant sur le site internet, ump-refondation.fr. 

Site internet de la #refondation 

Nos travaux seront d'autant plus utiles à notre mouvement et d’autant mieux validés par le Congrès que votre engagement dans leur écriture aura été fort. 

Trois axes de travail nous ont guidés lors de l'installation de la Commission et de l’élaboration de ce questionnaire : 

le premier consiste à mettre en œuvre des modifications annoncées lors la campagne et validées par l'élection, comme la suppression des Mouvements ou le contrôle direct par les adhérents des comptes du parti ;

le deuxième, vise à une plus grande décentralisation et à un renforcement de notre démocratie interne ;

le troisième consiste en une modernisation de nos pratiques politiques et à l’élargissement de notre assise populaire à travers le déploiement des outils numériques.

En cliquant ici, vous trouverez le questionnaire auquel nous vous invitons à répondre. Il est également précisé la liste des différents groupes de travail qui animent notre démarche, le nom de leur coordonnateur, les textes éventuels régissant actuellement ce domaine. 

Nous vous remercions vivement de votre contribution qui nous est essentielle.

Amitiés militantes, 

 

Michel Py

Secrétaire départemental de l’Aude

 

Nathalie Kosciusko-Morizet

Vice-Présidente déléguée

 

Aller au questionnaire

 

Contact : umprefondation@gmail.com

commentaires

L'UMP lance une pétition en ligne pour le boulanger des Landes

Publié le 12 Février 2015 par Philippe LE ROUX - Délégué de Circonscription dans UMP

https://www.change.org/p/manuel-valls-laissez-st%C3%A9phane-cazenave-travailler-librement

L'UMP lance une pétition en faveur du boulanger landais contraint de fermer un jour par semaine, a annoncé jeudi l'initiatrice de cette pétition, Nathalie Kosciusko-Morizet, qui a dit avoir obtenu l'aval de l'intéressé.

"J'ai appelé ce matin le boulanger landais Stéphane Cazenave ainsi que le président de son collectif de soutien, Stéphane Moreau," a indiqué la vice-présidente déléguée de l'UMP. "Cette pétition est prête depuis hier soir" mais elle a "voulu en parler à l'intéressé, qui s'est dit très heureux de notre démarche".

Selon le texte intitulé "Laissez Stéphane Cazenave travailler librement !" et publié sur la plateforme en ligne Change.org, "cette injonction de fermeture administrative apparaît non seulement injuste au regard de sa volonté de travailler mais également en total décalage avec les attentes des Français qui croient en la valeur travail, à la récompense de l’effort et à l’emploi local".

NKM a proposé cette pétition lors de la commission exécutive de son parti, qui se tient chaque mercredi.

Mardi, l'ancien Premier ministre (UMP), François Fillon, avait déjà apporté sur son blog «tout son soutien» à l'artisan. Mercredi, le président du MoDem, François Bayrou, a lui aussi défendu M. Cazenave. Le porte-parole du gouvernement, Stéphane Le Foll, a regretté une "utilisation politicienne" du cas du boulanger.

 

Stéphane Cazenave, un boulanger de Saint-Paul-lès-Dax (Landes) a été contraint, après une mise en demeure de l'Inspection du travail avec risque de saisie du tribunal administratif, de respecter l'obligation de fermer un jour par semaine. La confédération des boulangers a réitéré mercredi son attachement au jour de fermeture hebdomadaire.

commentaires