Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les Républicains Guingamp

Site de Philippe LE ROUX, ancien Delegue de la quatrieme circonscription des Cotes-d'Armor et Conseiller chargé des grands projets auprès de la Direction de l'UMP

Le Beaujolais Nouveau en chiffres

Publié le 24 Novembre 2008 par Philippe LE ROUX - Délégué de la Circonsription in Point de Repère

Environ 50 millions de bouteilles de Beaujolais nouveau, autorisées à la vente depuis jeudi, sont élaborées chaque année à partir de raisins d'un seul cépage, le gamay noir à jus blanc, cultivé dans le Rhône et la Saône-et-Loire.

La production devrait être largement inférieure à la moyenne en 2008 en raison de conditions météorologiques difficiles: pluies, orages, grêles, etc.

Selon l'organisme interprofessionnel Inter Beaujolais, qui ne communique pas de prévisions de production, le millésime 2008 s'annonce comme "la plus petite récolte depuis 1975".

La production totale de Beaujolais, toutes appellations confondues, sera cette année inférieure à 800.000 hectolitres, contre un peu plus d'un million d'hl en moyenne.

Le Beaujolais Nouveau est un vin primeur, c'est-à-dire dont la consommation est autorisée à partir du troisième jeudi du mois de novembre, soit moins de trois mois après les vendanges.

Il peut être produit dans les appellations Beaujolais et Beaujolais-villages, couvrant 14.000 hectares.

Environ 360.000 hectolitres avaient été produits en 2007, soit 48 millions de bouteilles. Plus du tiers - 139.000 hl soit 18,5 millions de bouteilles - avait été exporté vers 110 pays environ.

Les plus gros importateurs sont le Japon (plus de 8 millions de bouteilles en 2007), les Etats-Unis (2,5 millions de bouteilles) et l'Allemagne (2 millions).

En France, la plupart des consommateurs achètent le Beaujolais Nouveau dans des restaurants et chez des cavistes, plutôt qu'en grande surface.

Derrière la région parisienne, la région Est (Strasbourg, Nancy, Metz) est la plus grosse consommatrice.

A Beaujeu (Rhône), où les premiers tonneaux ont été percés à minuit, plus de 20.000 personnes étaient rassemblées dans le nuit de mercredi à jeudi.

En 2007, le Beaujolais nouveau avait engendré un chiffre d'affaires de 45 millions d'euros.

Il représente un peu plus d'un tiers de la production de Beaujolais, toutes appellations confondues.

Les deux-tiers restants sont des Beaujolais et Beaujolais village classiques, ou des vins portant le nom de l'une des 10 appellations (brouilly, chiroubles, chénas, côte-de-Brouilly, fleurie, juliénas, morgon, moulin-à-vent, régnié, saint-amour).