Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les Républicains Guingamp

Site de Philippe LE ROUX, ancien Delegue de la quatrieme circonscription des Cotes-d'Armor et Conseiller chargé des grands projets auprès de la Direction de l'UMP

Les mesures déjà annoncées par le gouvernement contre la crise

Publié le 26 Novembre 2008 par Philippe LE ROUX - Délégué de la Circonsription in Action présidentielle et gouvernementale

Le plan de relance que prépare le gouvernement vient s'ajouter à une série de mesures déjà dévoilées ces derniers mois pour soutenir les secteurs économiques les plus menacés par la crise.

 

BANQUES:

  • Fin septembre, la France injecte trois milliards d'euros pour renflouer la banque franco-belge Dexia en difficulté, aux côtés de la Belgique et du Luxembourg.
  • Le 13 octobre, le gouvernement annonce une garantie d'Etat "payante" pour les prêts interbancaires à hauteur de 320 milliards d'euros.
  • Le 20 octobre, le gouvernement décide l'injection par l'Etat de 10,5 milliards d'euros dans les six plus grandes banques privées françaises, tirés d'une enveloppe de 40 milliards d'euros prévue pour la recapitalisation des banques.
  • Le 23 octobre, Nicolas Sarkozy annonce la création d'un poste de "médiateur du crédit" chargé de suivre la façon dont les prêts sont accordés par les banques aux entreprises françaises. Il nomme à cette fonction René Ricol.

 

ENTREPRISES:

  • Début octobre, le gouvernement présente un plan de soutien pour les petites et moyennes entreprises (PME), doté d'une enveloppe de 22 milliards d'euros pour les aider à se financer.
  • Le 10 octobre, l'Unedic, qui gère les assurances chômage, accorde un délai d'un ou deux mois aux entreprises qui emploient jusqu'à 50 personnes pour verser leurs cotisations chômage.
  • Le 23 octobre, Nicolas Sarkozy annonce la création d'un fonds stratégique d'investissement, filiale de la Caisse des dépôts (CDC). Initialement doté de 20 milliards d'euros apportés à parité par la CDC et l'Etat, ce fonds vise à prendre des participations minoritaires dans les entreprises françaises.
  • Les nouveaux investissements des entreprises en France sont en outre exonérés de toute taxe professionnelle jusqu'au 1er janvier 2010.
  • Le 28 octobre, il précise que le Contrat de transition professionnelle, un dispositif de reclassement testé depuis 2006 dans sept régions, sera étendu aux "bassins d'emploi qui seront les plus touchés par des difficultés économiques".
  • Le 20 novembre, il annonce pour les "prochaines semaines" un "plan de relance des infrastructures françaises".

 

IMMOBILIER:

  • Pour venir en aide à ce secteur clé pour la croissance, la ministre du Logement Christine Boutin propose dans un projet de loi que les bailleurs sociaux rachètent à un prix décoté 30.000 logements dont la construction était prévue, mais n'a pas été lancée par crainte d'un manque d'acheteurs. Le projet doit être examiné à l'Assemblée nationale en décembre.

 

AUTOMOBILE:

  • Début octobre, le gouvernement annonce une enveloppe de 400 millions d'euros pour accélérer la recherche et le développement des "voitures propres".