Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les Républicains Guingamp

Site de Philippe LE ROUX, ancien Delegue de la quatrieme circonscription des Cotes-d'Armor et Conseiller chargé des grands projets auprès de la Direction de l'UMP

Les grandes étapes de la lutte contre le réchauffement climatique

Publié le 26 Novembre 2008 par Philippe LE ROUX - Délégué de la Circonsription in Point de Repère

Au cœur de la 14e Conférence des Nations unies sur le changement climatique du 1er au 12 décembre à Poznan (Pologne), la lutte contre le réchauffement global a été initiée en 1992 au Sommet de la Terre à Rio et se fonde sur les constats scientifiques.

Voici les principales étapes de ce combat scientifique et diplomatique:

 

- 1988: Création du Groupe intergouvernemental d'experts sur l'évolution du climat (GIEC, IPCC en anglais), par l'Organisation météorologique mondiale et le Programme pour l'environnement des Nations unies à la demande du G7 (les sept pays les plus industrialisés).

 

- 1990: Le GIEC publie son premier rapport - les autres suivront en 1995, 2001 et 2007 - confirmant la responsabilité humaine dans l'accroissement de l'effet de serre responsable du réchauffement constaté au XXe siècle.

 

- 1992: Adoption à Rio de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (CNUCC, UNFCCC en anglais) par laquelle les 192 Etats parties aujourd'hui signataires se déclarent "résolus à préserver le système climatique pour les générations présentes et futures".

 

- 1997: Conclusion du Protocole de Kyoto ratifié à ce jour par 183 Etats. Entré en vigueur en février 2005, il impose aux 37 Etats industrialisés et à l'Union européenne des objectifs de réductions d'émissions des six principaux gaz à effet de serre (GES) dont CO2, méthane, protoxyde d'azote et trois gaz fluorés, sur la période 2008-2012.

 

- 2001: Les Etats-Unis, responsables d'un quart des émissions mondiales de GES, rejettent le Protocole de Kyoto qu'ils jugent trop coûteux pour leur économie et "injuste", puisque ni la Chine ni aucun des grands émergents ne sont soumis aux contraintes de réduction de leurs GES.

  Ils sont aujourd'hui le seul pays industrialisé à n'avoir pas ratifié Kyoto.

 

- 2007: le 4e rapport du GIEC prévoit une augmentation "probable" de +1,8 à +4°C d'ici 2100 par rapport à 1990 et confirme la responsabilité humaine. Le climat mondial s'est réchauffé en moyenne de +0,74°C en 100 ans.

  Les experts recommandent que les émissions de GES commencent à décroître dès 2015 pour garder une chance de limiter le réchauffement à +2°C à la fin du siècle.

 

- 2007: en décembre, la communauté internationale adopte la Feuille de route de Bali: elle se donne jusqu'à fin 2009, lors de la conférence de l'ONU à Copenhague, pour conclure un nouvel accord destiné à étendre les engagements de Kyoto au-delà de 2012.