Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les Républicains Guingamp

Site de Philippe LE ROUX, ancien Delegue de la quatrieme circonscription des Cotes-d'Armor et Conseiller chargé des grands projets auprès de la Direction de l'UMP

Principaux événements dans le monde en 2008

Publié le 9 Décembre 2008 par Philippe LE ROUX - Délégué de la Circonsription in Point de Repère

Voici les principaux événements de l'année 2008 dans le monde: - 3 mars: RUSSIE - Le successeur désigné de Vladimir Poutine, Dmitri Medvedev, remporte une écrasante victoire à l'élection présidentielle. Poutine qui cède son poste à Medvedev en mai après deux mandats (2000-2008), la Constitution lui interdisant un troisième mandat consécutif, devient Premier ministre, conservant des attributions majeures à la tête de l'Etat. - 25 mai: LIBAN/CRISE/ELECTION SLEIMANE - Election du nouveau président du Liban Michel Sleimane, commandant en chef de l'armée depuis 1998, après des mois d'impasse politique. - 2 juil: COLOMBIE/BETANCOURT - L'armée colombienne libère la franco-colombienne Ingrid Betancourt, ancienne candidate écologiste à la présidence colombienne, après plus de six ans passés aux mains de la guérilla des Forces armées révolutionnaires de Colombie (Farc, marxistes) dans la jungle colombienne. L'opération "Jaque" de l'armée colombienne a permis également de sauver 14 autres otages aux mains des Farc. - 7 juil: AFGHANISTAN - Plus de 60 morts dans un attentat-suicide visant l'ambassade de l'Inde à Kaboul, qui a connu cette année une recrudescence des attentats-suicide. - 21 juil: SERBIE/BOSNIE/TPI - Arrestation de l'ancien responsable politique serbe bosniaque Radovan Karadzic par les services de sécurité serbes. Karadzic et son ancien chef militaire Ratko Mladic, toujours en fuite, étaient en cavale depuis que le TPI les a inculpés, il y a treize ans, de génocide et de crimes de guerre pendant le conflit en Bosnie (1992-1995). - 7/8 août: CRISE GEORGIE/RUSSIE - La Géorgie déclenche dans la nuit du 7 au 8 août une offensive militaire contre sa république rebelle d'Ossétie du Sud, soutenue par Moscou et pour le contrôle de laquelle s'affrontent les deux pays depuis la chute de l'URSS en 1991. La Russie lance une opération militaire et retirera ses derniers soldats en octobre. Le conflit s'est étendu à l'Abkhazie, autre république autonome rebelle en Géorgie, soutenue également par Moscou. La Russie a reconnu l'indépendance de ces régions le 26 août, au grand dam des Occidentaux, et a interdit jusqu'ici leur accès aux observateurs internationaux. - 8/24 août: J.O DE PEKIN - Lors des J.0 à Pékin, la Chine devient la première puissance olympique avec 51 médailles d'or devant les Etats-Unis (36) sur un total de 100. Ces JO ont soulevé une controverse sur la scène internationale en raison des entorses de la Chine aux droits de l'Homme, particulièrement au Tibet. - 18 août: PAKISTAN - Le président pakistanais Pervez Musharraf, au pouvoir depuis 1999, démissionne la veille du lancement d'une procédure de destitution par la coalition gouvernementale. Pervez Musharraf, alors chef de l'armée, avait pris le pouvoir en octobre 1999, à la faveur d'un coup d'Etat militaire sans effusion de sang. Le très controversé Asif Ali Zardari, veuf de Benazir Bhutto, élu en septembre par le Parlement, lui succède. - 15 sept: CRISE FINANCIERE ET ECONOMIQUE - La faillite de la banque américaine Lehman Brothers marque l'accélération d'une crise financière mondiale, née en 2007 aux Etats-Unis avec l'effondrement du marché des prêts immobiliers à risques ("subprime"), qui va ravager l'économie internationale. Sont plus particulièrement touchés les établissements financiers et le secteur automobile, contraints de réclamer des aides publiques pour survivre. De nombreux pays sont entrés en récession, dont les Etats-Unis, le Japon, la Grande-Bretagne, l'Allemagne et l'Italie. Asphyxiée, l'Islande a obtenu une aide financière de la communauté internationale et de ses voisins nordiques. En décembre, un rapport de l'ONU prévoit une croissance mondiale de 1% en 2009, les pays développés étant les plus touchés avec une contraction de -0,5%. Répercussion également sur le plan social: l'OCDE prévoit huit millions de chômeurs supplémentaires dans sa zone, soit 42 millions d'ici 2010. - 21 sept: AFRIQUE DU SUD - Le président Thabo Mbeki (au pouvoir depuis 1999), soupçonné d'avoir instrumentalisé la justice pour écarter son rival Jacob Zuma, est contraint de démissionner à la demande de son parti, le Congrès national africain (ANC). Suit une crise sans précédent depuis la chute du régime d'apartheid en 1994. Kgalema Motlanthe est élu à la présidence par l'Assemblée nationale jusqu'aux élections. - 21 sept: ISRAËL - Le Premier ministre Ehud Olmert, mis en cause dans diverses affaires de corruption, est contraint à la démission. Le 26 novembre, son inculpation pour corruption est annoncée. M. Olmert a toujours clamé son innocence. La ministre israélienne des Affaires étrangères Tzipi Livni, qui s'est vue confier la tâche de former un nouveau gouvernement n'est toujours pas parvenue à former une coalition après plus d'un mois de tractations. - 25 sept: CHINE/ESPACE - Mission historique de la fusée Longue Marche II-F emportant le vaisseau spatial Shenzhou VII et trois taïkonautes chinois. Le 27, Zhai Zhigang accomplit la première sortie dans l'espace jamais effectuée par la Chine, réintégrant le module après une sortie de moins de 15 minutes. - 15 oct: LIBAN/SYRIE - La Syrie et le Liban établissent des relations diplomatiques pour la première fois depuis la proclamation de leur indépendance il y a plus de 60 ans, un premier pas vers la normalisation de leurs rapports marqués par une longue tutelle syrienne sur son petit voisin. - 4 nov: USA/PRESIDENTIELLE/OBAMA - Le démocrate Barack Obama remporte une victoire historique et écrasante, devenant le premier Noir élu président des Etats-Unis. Obama choisit son ex-rivale lors des primaires, Hillary Clinton, pour diriger la diplomatie de son administration et reconduit à la tête du Pentagone l'actuel titulaire du poste Robert Gates. Pour la première fois, un secrétaire à la Défense est reconduit à son poste dans une administration d'un autre bord que la sienne. - 15 nov: SOMALIE/PIRATERIE - Des pirates armés s'emparent lors d'une opération d'un superpétrolier saoudien, le Sirius Star, dans l'océan Indien, marquant une nouvelle étape dans le banditisme des mers dans cette région. Une opération navale de l'Union européenne (UE), sous mandat de l'ONU, doit débuter le 8 décembre pour lutter contre les pirates dans le golfe d'Aden et au large des côtes somaliennes, une des zones les plus dangereuses au monde, où les actes de piraterie ont atteint un niveau record depuis début 2008. - 26 au 29 nov: INDE/ATTENTATS - Des hommes armés de fusils d'assaut et de grenades déclenchent une série d'attaques coordonnées à Bombay, capitale économique du pays. Parmi les lieux visés: la gare centrale, un hôpital et deux hôtels de luxe. Un groupe se présentant comme les "Moujahidine du Deccan" revendique les attentats. Les forces de sécurité lancent l'assaut contre les hôtels, libérant dans un premier temps 93 otages de l'hôtel Oberoï/Trident. Le 29, les derniers islamistes retranchés au Taj Mahal sont tués. New Delhi et Washington imputent ces attentats, qui ont fait au moins 163 morts - civils, policiers, et militaires, parmi lesquels 26 étrangers - et plus de 300 blessés, au groupe islamiste illégal Lashkar-e-Taïba, basé au Pakistan. L'Inde a demandé au Pakistan de lui livrer une vingtaine de suspects, notamment Hafeez Sayeed, le chef du groupe. - 27 nov: IRAK/USA - Le Parlement irakien adopte l'accord de sécurité avec les Etats-Unis, qui prévoit le retrait des troupes américaines d'Irak à la fin 2011, après un an d'âpres discussions entre Bagdad et Washington. Au 30 juin 2009 au plus tard, toutes les forces de combat américaines devront s'être retirées des villes et localités. - 2 déc: THAILANDE - La Cour constitutionnelle thaïlandaise ordonne la dissolution du parti au pouvoir, reconnu coupable de fraude électorale, et interdit au Premier ministre Somchai Wongsawat toute activité politique pendant cinq ans. Ce verdict est rendu dans un contexte de crise marquée par huit jours de manifestations antigouvernementales, qui ont abouti à la fermeture des deux aéroports de Bangkok (plus de 350.000 passagers bloqués). Suit un accord avec les manifestants pour la reprise du trafic aérien, rétabli entièrement le 5 décembre. Les événements ont porté un coup sévère à la florissante industrie touristique thaïlandaise, les pertes se chiffrant en milliards de dollars.