Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Républicains Guingamp

Site de Philippe LE ROUX, ancien Delegue de la quatrieme circonscription des Cotes-d'Armor et Conseiller chargé des grands projets auprès de la Direction de l'UMP

Les bases militaires permanentes de la France dans le monde

Publié le 23 Mai 2009 par Philippe LE ROUX - Délégué de la Circonsription in International

La France, qui doit inaugurer mardi une nouvelle base militaire permanente à Abou Dhabi qui abritera à terme 400 à 500 soldats, compte depuis de nombreuses années un dispositif militaire permanent centré sur le continent africain.

Dans ce dispositif, Djibouti occupe, sur les rives du Golfe d'Aden, une position stratégique pour assurer la sécurité des routes maritimes par lesquelles transite la majorité des approvisionnements pétroliers français. La France y déploie 2.800 soldats.

Ils sont près de 3.800 sur les bases de Mayotte et de la Réunion auxquels s'ajoutent 650 marins déployés dans l'Océan indien.

Depuis 2005, le dispositif français sur le continent africain a été réorganisé autour de quatre bases correspondant aux quatre organisations sous-régionales africaines. Outre Djibouti (Afrique de l'Est) et la Réunion (Afrique australe), il s'agit du Sénégal (1.100 hommes, Afrique de l'Ouest) et du Gabon (800 hommes, Afrique centrale).

Ces bases constituent un point d'appui pour les forces françaises de passage, un réservoir d'alerte pour conduire des opérations et un moyen d'entraîner les armées locales. Mais elles ont aussi une vocation régionale de développement des capacités africaines de maintien de la paix.

Aux Antilles, la France compte plus de 4.100 militaires qui participent notamment aux opérations de lutte contre le "narcotrafic". Ils sont 3.400 en Guyane, affectés principalement à la protection du centre spatial ainsi qu'à la lutte contre la pêche illicite et l'orpaillage clandestin.

Quant à la Nouvelle-Calédonie et la Polynésie, elles accueillent respectivement 2.800 et 2.400 militaires.